28/05/2008

Mudhoney - The Lucky Ones

MudhoneyTheLuckyOnesLe légendaire label Sub Pop fête cette année ses vingt ans, et quelle meilleure célébration qu'une double sortie d'un de ses plus illustres représentants, les « survivants du grunge » (ce qui est faux à au moins deux niveaux, mais ça me fait marrer) Mudhoney. On a donc d'un côté une ressortie remasterisée et bonustrackée du très influent Superfuzz Bigmuff, et de l'autre un tout nouvel album, leur neuvième, The Lucky Ones.

Avec Mudhoney, on s'attend à du rock roots, intense, à la pédale de disto omniprésente. Et c'est exactement ce qu'on a ici, en encore plus roots et intense que d'habitude. Là où l'album précédent ajoutait des cuivres, ci c'est du pur putain de rock, remontant tout droit au MC5. On se souvient que le chanteur Mark Arm avait participé à la réunion de ces derniers, et on retrouve dans sa voix toute l'intensité requise. Arm, vingt ans après, est toujours aussi habité. Et tant pis s'il ne chante pas toujours très bien : le rock n'est pas une science exacte.

Inside Out Over You est aussi proche du son Mudhoney que possible. Bruyant, sludgy, organique, tout l'album sonne live et vrai. La section rythmique est toujours aussi monumentale, et la classe naturelle de Steve Turner s'exprime grâce à ses guitares tantôt agressives, tantôt Neil Youngiennes (We Are Rising) ou lorgnant du côté de Sonic Youth.

Forcément, on ne va pas réinventer la roue. Rien de ce qui se retrouve dans cet album n'aurait pu se retrouver au coeur des seventies, mais on sait ce qu'on aura, et on l'a, à la perfection. Tales of Terror est une bombe rock 'n roll, qui rend futile toute innovation pendant trois minutes.

Mudhoney n'est pas un groupe grunge du tout (qui l'a d'ailleurs été?), mais juste un très bon groupe de rock, qui a très bien vieilli et qui continue à sortir de bons albums, selon leurs envies et leurs propres termes.


7/10

06:45 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.