24/05/2008

Foxboro Hot Tubs – Stop Drop and Roll!!!

Foxboro_Hot_Tubs_-_Album_Cover--large-msg-11970752177Comment faire quand on a sorti un des plus gros albums des dix dernières années, comment le suivre? C'est déjà la seconde fois que Green Day se retrouve face à cette situation (Dookie fut un énorme succès début des années 90, Insomniac beaucoup moins), mais cette fois, la méthode utilisée est toute autre. Voici quelques mois, des morceaux téléchargeables de Foxboro Hot Tubs, groupe à influences et imagerie 60s très poussées se retrouvaient un peu partout en ligne. La voix du chanteur (entre autres éléments) ressemblant fort étrangement à celle de Billy Joe Armstrong, les suspicions n'ont pas tardé, surtout qu'ils nous avaient déjà fait le coup avec The Network. Les légers doutes qui pouvaient subsister ont été balayés avec la sortie physique de l'album, Armstrong ayant confirmé par ailleurs que FHT, c'est bien Green Day et leurs deux musiciens additionnels de scène. On va donc s'en contenter en attendant la suite d'American Idiot, et ce n'est peut-être pas plus mal.

Les influences stylistiques démontrées ici ne sont pas surprenantes : Green Day les a toujours revendiqué, de l'accent anglais des débuts jusqu'à la reprise des Kinks (Tired of Waiting for You). Elles sont juste majoritaires ici, loin des prétentions métaphysiques d'American Idiot. On est donc en présence du pur rock 'n roll, avec accords de puissance crunchy et paroles à l'unisson. C'est hautement sympathique, et parfois, on n'est pas très éloigné du registre de Green Day (Mother Mary), on a même l'impression d'entendre des démos avant que Rob Cavallo ne les godzillise.

Par définition, les morceaux et l'album sont assez courts : on ne s'ennuie pas, et on ne doit pas se fatiguer à suivre les tournants narratifs du dernier album. Ceci dit, les influences c'est bien, les pastiches aussi, mais Alligator sonne exactement comme You Really Got Me (qui non, n'a pas été écrit par Van Halen). Un peu too much quand même, mais bon, Foxboro Hot Tubs n'est pas vraiment censé être pris au sérieux : c'est juste la récréation d'un groupe qui doit avoir une sérieuse pression sur les épaules.

Stop Drop and Roll!!! est un exercice de style réussi, doublé d'un album complètement anachronique mais très sympathique, et nous rappelle que tout au long de leur longue carrière (vingt ans, quand même), Green Day aura sorti nettement plus de bon que de mauvais. Foxboro Hot Tubs est une ligne en plus dans un cv bien rempli, en attendant le « vrai » nouvel album.


6/10

06:30 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.