16/04/2008

Supergrass - Diamond Hoo Ha

DiamondhoohaC'est un grand classique du hype, tous les éléments sont rassemblés. Un groupe qui a déjà de la bouteille (douze ans depuis leur premier single, quand même), dont le dernier album était très introspectif, et aux antipodes des sensibilités pop-rock auxquelles il nous avait habitué. Ajoutons-y quelques troubles d'ordre privé et inissons avec un morceau s'appellant The Return Of Inspiration, et la conclusion est limpide : Supergrass is back. Alors? Not quite.

Oui, les guitares reviennent en force, et avec elles une envie indéniable d'écrire des morceaux rapides, enlevés et moins sérieux. Pour cela, ils choississent un ton assez seventies, assez glam. Pourquoi pas, mais une fois de plus, la route vers l'enfer est pavée, etc etc. D'abord, les morceaux sont quand même moins solides qu'avant. Oui, le BITE ME de Diamond Hoo Ha Man est jouissif, mais le gimmick s'efface vite, comme les effets de guitare qui deviennent vite répétitifs.

C'est dommage, parce qu'ils sont toujours capables d'écrire de très bons morceaux pop, comme un Ghost Of A Friend dylanesquement chanté, ou le mouvementé Whiskey And Green Tea. Et c'est encore plus dommage, parce que Diamond Hoo Ha (c'est quoi ce titre, en plus?) est le moins bon album du 'Grass jusqu'ici, dans une discographie très recommandable qui a atteint l'excellence (In It For The Money, un des meilleurs albums British des 90s). Ici, on voit juste un groupe qui en a envie, certes, mais qui peine à se renouveler, à (re)trouver sa place. Ce qui n'est pas bon du tout.

5/10

20:18 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.