30/08/2005

Babyshambles - Fuck Forever EP

Moins on parle de la vie privée de Pete Doherty, mieux c’est. Mais quand il annule à la dernière seconde son concert au Pukkelpop tout en jouant les festivals avant et après celui-là, c’est quand même pas très pro.

Fuck Forever est un taster de l’album de Baby Shambles, qui est censé montrer au monde que le meilleur songwriter des Libertines, c’était lui.

Le morceau éponyme est évidemment très brouillon, mais plein de bonnes intentions, même si ce n’est pas vraiment la meilleure version. La terreur Mick Jones, guitariste de génie au sein des Clash mais producteur incompétent, a encore frappé. Que les choses soient claires, je n’ai absolument rien contre un album qui sonne pur, dur et vrai, bien au contraire. Up The Bracket est un putain de bon album, et il sonne comme s’il avait été enregistré dans un garage. Avec la porte ouverte. Mais ici, ça va trop loin. Fuck Forever et Monkey Casion, ça va encore. Gang of Gin est assez subtil et agréable, mais le réenregistrement de Babyshambles ne ressemble à rien, si ce n’est à son auteur, un énorme gâchis.

J’espère toujours que l’album sera meilleur que tout ça, mais quand on compare les version « finies » aux démos offertes par Pete sur son site, on ne peut qu’être déçu. What a waster, what a fucking waster, he pissed it all up the wall….

4/10

22:59 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

mort a Pete doherty, p... de camé

Écrit par : nick | 23/08/2007

wooo j'ai encore un troll! t'es marrant de critiquer doherty parce qu'il est camé mais t'es fan des Red Hot :D ptdr, comme tu dis.

Écrit par : Denis | 23/08/2007

Les commentaires sont fermés.