12/11/2004

Eminem - Encore

Fidèle à lui-même (et à son compte en banque), le roi de l'opportunisme sort son quatrième album, quelques mois à peine après celui de son groupe D-12. Et pour continuer dans l'opportunisme cynique, Eminem en profite pour attaquer de cibles faciles (Michael Jackson et George W. Bush) dans ses deux premiers clips. D'ailleurs, c'est peut-être un peu tard de sortir un album partiellement anti-Bush deux semaines après les élections, mais soit. Si l'album était encore bon, on passerait l'éponge, mais il est clair, très clair, et indiscutable qu'Encore est le moins bon album d'Eminem. On avait l'habitude de ses singles-jingles stupides comme premier extrait d'album (My Name Is, The Real Slim Shady...), mais cette fois Just Lose It est irritant et fatigant. Les morceaux "sérieux" qui sortiront comme prochains singles ne relèvent pas trop le niveau, et on est de toute façon très vite lassés par les gags scato-puérils qui parsèment l'album, et les règlements de compte entre rappeurs...

Sinon, rien de neuf, on retrouve les collaborations habituelles (50 Cent, D-12, Dr. Dre, Nate Dogg), et la production se partage entre Dre (en pilote automatique, ou en sous-Kanye West, et Eminem lui-même (qui trouve parfois quelques bonnes idées, comme la batterie militaire de Toy Soldiers, dommage que le morceau devient bien vite aussi irritant que Hard Knock Life). Et Marshall Mathers se plaint, parle de son ex-femme, de sa fille, blablabla, comme d'habitude, en encore moins bon, voire en carrément cheesy (Mockingbird poussera sans doute sa fille Hailie attaquer son père en justice, pour cause de ballade ridicule). Le tout se finit par une rafale de coups de feu, après un featuring de 50 Cent, ce qui veut tout dire. Pathétique et pitoyable.

2/10

14:27 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Critiquer oui, mais argumenter c'est plus dur... Sans vouloir jouer les groupies, que je ne suis pas, je conçois qu'il n'est pas évident de faire des reviews d'albums de tout genre confondus.
Par contre, en parlant de cible facile, quoi de plus "intellectuel" que la bonne vieille phrase "trop commercial / c'était mieux avant" : c'est plutot ca qui est pathétique.
Cet album est au contraire moins "immédiat" que l'Eminem Show, mais il n'en reste pas moins que la plupart des morceaux sont tres bien construits, et que le flow de Eminem est 10km au dessus de n'importe qui...
De plus, au niveau texte sérieux, il y a les 3 bonus track, qui sont on ne peut plus excellentes... Tu n'aimes pas, sans probleme, mais alors ne fais pas le connaisseur en citant des choses que tu ne maitrises pas bien, et des références inexactes....

Quel manque de maturité de flinguer tout ce qui vend des disques, a l'image de ta critique de la compile placebo, elle aussi pathétique et peu argumentée... "ouais ouais trop trop commercial, c'était mieux avant"....

Écrit par : EricF | 16/11/2004

réponse... eh bien ta réponse est fort subjective aussi, quand tu dis que son flow est 10km au-dessus de toute le monde, je peux te citer des tonnes de rappeurs bien meilleurs, mais seulement, ils ne sont pas matraqués sur MTV, donc visiblement tu ne les connais pas. ceci dit, je n'aime pas faire le blasé du type c'était mieux avant, je ne le fais pas souvent d'ailleurs. Ce que je n'aime pas du tout dans ta réponse, c'est ton choix partial. quelques centimètres en dessous de l'article sur Eminem, je parle du second Kings of Leon, et je ne dis pas que "c'était mieux avant". Donc, si tu veux me critiquer, fort bien, mais utlise un corpus valable, pas deux articles.
Enfin, si mes articles sont pathétiques, tu ne trouves pas qu'un gars qui sort les mêmes thèmes depuis 4 albums l'est aussi?
Oh, et pour les bonus tracks, tu as tout à fait raison, elles sont d'un très bon niveau. Seulement, elles n'étaient pas dans mon exemplaire de l'album donc je n'ai pas sur en parler. Merci pour ta lecture, et j'espère que tes goûts musicaux évolueront, et qu'Eminem te permettra d'écouter du hip-hop de bon niveau, un jour.

Écrit par : Denis | 17/11/2004

euh moi pas totalement d'accord non plus Dire que c'est le moins bon album d'eminem : ok ( quoique infinite est pas franchement une bombe). Cependant il comporte quelques chansons plutôt bonnes. Dire qu'il est bien construit : ok aussi. Mais dire que le featuring de 50 Cent ( que pourtant j abhorre ) est nul alors là non! Le morceau encore est, en dépit de la fusillade de fin, une "tuerie" totale (désolé pour la débile proximité sémantique des termes), ce morceau est un "party launcher" en puissance ( bien qu'il soit question de finir la soirée dans la chanson). Et non aussi pour dire quand tu dis que Dr. Dre fait du sous Kanye West : le Doc est meilleur que les autres, même à quarante tetes de weed par oeil, le matin en pyjama... Detox vous prouvera sans doute que j'ai raison... CQFD.

Écrit par : fred | 24/02/2006

Les commentaires sont fermés.