14/10/2004

Sum 41 - Chuck

Dans l'univers impitoyaaable du pop-punk US, il faut savoir se crée une niche. Avril fait de la pop, Good Charlotte de la merde, et Sum 41 tente de se positionner du côté plus rock. Ce qui n'est pas plus mal, vu que leur musique est nettement moins bubblegum que certains de leurs contemporains, on se souvient d'ailleurs de leur collaboration avec Kerry King, de Slayer. Ce nouvel album confirme cette orientation, grosses guitares et basses lourdes.

Seulement, on peut se demander ce que le groupe veut. Une bonne partie de l'album est tellement pompée sur d'autres groupes qu'on a l'impression d'écouter Weird Al Yankovic. The Bitter End ressemble très fort au Battery de Metallica, We're All To Blame aurait pu être une face B de System Of A Down, et on trouve aussi du Papa Roach, du Soundgarden, voire du Linkin Park. Connaissant leur sens de l'humour décalé, ça pourrait être fait exprès, car c'est tellement gros, pire qu'un plagiat, une quasi photocopie des originaux... On va leur laisser le bénéfice du doute, mais de toute façon les morceaux "originaux" ne cassent pas grand chose. Á écouter une seule fois, pourquoi pas, mais quand on entend le nouveau Green Day, la comparaison est cruelle.

 

4/10 (ou 2/10 si c'est sérieux)

19:23 Écrit par Denis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut Denis En parcourant mon blog, c'est seulement aujourd'hui que j'ai aperçu ton comm' sur The Music chez moi
http://les-passions-de-fab.skynetblogs.be/?date=20040810&number=1&unit=months#529458
Finalement je suis content de voir que je ne suis pas le seul à en penser du mal (la chronique dans le magic d'octobre est salée aussi), ma chronique ayant fait pas mal de foin chez EMI, c'est même plutôt réconfortant.

Écrit par : Fab | 18/10/2004

Les commentaires sont fermés.